Douay père et fils, les As du grand fond

C’est à Bousies, petite commune du Cambrésis (Nord), que Christian et Dimitri trustent les concours internationaux depuis plusieurs années. Ils se sont fait connaitre notamment lors de l’Edition Barcelone 2006 avec la première place nationale. Mais c’était loin d’être la première victoire dans la discipline du grand-fond ni même la dernière…

En 2020 ils remportent une nouvelle victoire nationale sur Marseille, qui n’est pourtant pas l’objectif principal de la colonie. Le « Christian » s’est alors classé à la première place devant 3931 pigeons Français et arrive 6e international (8253p). Le père du Christian vient directement de chez le champion de grand-fond Jos De Smeyter chez qui Christian et Dimitri ont investi.

C’est une passion dévorante pour ce duo qui n’hésite pas à enchainer les heures supplémentaires et le travail les week-end et jours fériés pour pouvoir acquérir les meilleurs pigeons Européens. Après tant de sacrifice et d’investissements, la colonie semble indétrônable. Dimitri et Christian ont réussi à se constituer une solide lignée capable de faire des prix de tête quelle que soit la ligne de vol et les conditions climatiques. Comme ce fut le cas cette année « il y a des conditions totalement différentes entre Narbonne et Marseille et pourtant on fait le tête » affirme Christian. C’est avec confiance qu’ils engagent leurs pigeons « sachant que la lignée du Barcelone n’est jamais bien loin ».

La lignée du Barcelone

La fierté d’avoir un premier national Barcelone, félicitation Messieurs !

En 2006, le Barcelone pointa son nez de bon matin à 6H13 pour se classer premier national et 9e à l’international devant 22 887 pigeons. De nombreuses demandes de rachats avaient alors affluées à Bousies, mais les deux amateurs n’ont rien lâché « Aujourd’hui le Barcelone est toujours là je pense à lui…  il a plus de vingt ans maintenant ». Car de ce Barcelone Dimitri et Christian ont bâti une lignée exceptionnelle. « J’ai d’abord fait un travail de consanguinité en accouplant le Barcelone sur sa mère puis sur sa sœur, ensuite je croise ça avec toutes mes races, avec les lignés de De Smeyter, Hausoul, Van Der Wegen … ».

C’est ainsi que le tandem se retrouve systématiquement dans le top 100 national des concours internationaux, et ce depuis de nombreuses années :

2006 :

  • 1er national Barcelone
  • 7ème national Pau
  • 48ème national Saint-Vincent yearlings

2008 :

  • 3, 5, 6e national femelles Montauban
  • 14e national Montauban yearlings
  • 17e, 52e national Saint-Vincent 2008 yearlings

2010 :

  • 8e Tarbes France
  • 21e Narbonne France
  • 31e Barcelone France

2011

  • 5e national Perpignan
  • 9e national Barcelone
  • 34e national Marseille

2012

  • 9e national Perpignan
  • 46e national Narbonne

2013

  • 2e national Narbonne
  • 1e national Narbonne yearlings femelles
  • 41e national Marseille
  • 49e national Barcelone
  • 52e national Perpignan
  • 56e national Perpignan

2014

  • 26e national Narbonne
  • 43e national Perpignan
  • 51e national Barcelone

2008 :

  •  3e,5e, 6e National femelle Montauban

…..

En 2020 c’est de nouveau une victoire nationale qui attend le tandem, cette fois ci sur Marseille avec le bien nommé « Christian ». Un pigeon de 2018 ayant pour origine des pigeons acquis chez De Smeyter-Restian en Hollande.

« On est allé chercher des pigeons de grand fond pour croiser avec notre race mais aujourd’hui il faut des pigeons pour une journée de vol, des pigeons capables de pointer ». En effet avec les lâchers de plus en plus tôt, notamment à Barcelone, les colombophiles ont dû s’adapter. Et là aussi Dimitri et Christian sont au rendez-vous.

  • 1e national Marseille 2020
  • 1e Marseille CIFC 2020
  • 1e au plus de prix club de fond du Cambrésis 2020
  • 1e au plus de prix au IFC 2020
  • 3e championnat CIF 2020
  • 5e à la coupe d’Europe 2020 au trois premiers inscrit ….

 

Des ardoises et de l’air

Les mâles sont joués au veuvage classique, pour avoir plus de prétendants au concours Dimitri a séparé les casiers en deux. Une ardoise empêche les veufs de se voir. « Quand un concours important approche j’enlève progressivement l’ardoise et à la fin les pigeons se voient et ils veulent défendre leur territoire ! On peut faire ça pour un ou deux concours par an …après ils comprennent le truc et ça ne marche plus ». La deuxième chose la plus importante est l’air “Ils ont accès à la volière tout au long de l’année”

Les femelles sont jouées au naturel, elles sont surtout préparées pour les deux concours de prédilections de tandem : Barcelone et Perpignan. Certains mâles ont été joués au naturel également mais les résultats sont trop aléatoires. « Par contre une bonne femelle, peu importe la position (nids ou jeune), elle fera prix » Pour Dimitri et son père 80% des résultats proviennent du pigeon. « On change de marque de grain chaque année et il n’y a aucune différence », pour les produits ils utilisent la gamme MAPP System en faisant en sorte que le pigeon reçoive le plus possible de l’eau clair à l’approche d’un concours.

LG

Nous vous recommandons aussi