Team CFTT, quitter le domaine du papier pour arriver aux performances

Nous retrouvons Bruno Frimat membre de la team CFTT, en vue d’une vente exceptionnelle. Les quatre compères proposent des pigeons à palmarès, l’occasion pour Bruno de nous expliquer son rôle de « recruteur » et d’évoquer ensemble différents aspects de la sélection.

Bruno, “le recruteur” de nouveaux talents.

Jouer au sein d’une équipe comporte de nombreux avantages, la mécanique est bien rodée à Meurchin. Bruno, occupe une place stratégique : « Le recrutement » il entend par là, l’achat de nouveaux pigeons susceptibles d’apporter une réelle valeur ajoutée au colombier. Ainsi, il reste attentif aux résultats des compétions (en France et à l’étranger). En concentrant une personne sur cette tâche, la team CFTT a réussi à se construire une base de reproducteurs solide.

« L’inconvénient quand on est à quatre est qu’on a du mal à se décider sur quels concours se concentrer…mais ce n’est pas plus mal » explique Bruno. En effet, demi-fond, fédéraux, CALC et internationaux… Ils sont présents sur toutes les distances mais toujours avec succès.

« A la base mes collègues sont vraiment des joueurs du bassin minier, cela explique pourquoi ils ont du mal quand un pigeon ne pointe pas à 500 ou 600 km même si c’est un pigeon de grand-fond. Pour les internationaux c’est ce que nous cherchons ici, des pigeons capables de se montrer dès les concours préparatoires. C’est peut-être un tort car certains ne se montrent qu’à partir de 800 km. Mais de nombreux exemples de pigeons capables de pointer de 500 à 1000 km nous conforte dans cette stratégie … Même si par la suite, une fois qu’ils ont gouté aux joutes internationales, les voyageurs pointent un peu moins lors des épreuves préparatoires. »

1er Nat Narbonne

Les quatre amis se sont associés en 2014, en 2017 et 2019 ils sont sacré 1e au championnat général du CALC ,1e national et 2e international Narbonne en 2018, 3e cette année aux deux premiers inscrits un an et vieux (CIF)… La team CFTT ne vise pas les championnats mais les championnats viennent à elle. Cette année 2021 fût également couronnée de nombreux succès notamment dans les coucous à rayon Nord – Pas-de-Calais. Sur Argenton le FR-17-22113 se classe à la 14e place du général sur 13 171 pigeons, comme souvent les arrivées se sont enchaînées et trois pigeons se classent dans les prix par 100. Dans le CALC aussi, malgré une météo plus que maussade la TEAM CFTT arrive en tête d’affiche avec le 17e NPDC sur 4102 vieux pigeons et là aussi un enchainement d’arrivées…

Comme les places sont rares en reproduction, c’est l’occasion pour Pigeon-Master de proposer des pigeons à palmarès exceptionnels comme « Otello» écaillé noir de 2016 faisant prix sur toute la ligne de vol et qui réalise encore un top 100 en 2020 sur Narbonne. Une très bonne lignée issue d’un croisement Wilfried Stiel X « Spiros » de Claude Candotti. Spiros a été le meilleur pigeon Français sur Perpignan de 2007 à 2010. Cette souche a la particularité de s’améliorer avec le temps, l’oncle d’ «Otello » sera ainsi joué jusque 7 ans, ce qui n’est pas habituel à Meurchin « On voit bien qu’il est meilleur d’année en année ».

Dans une logique d’amélioration continue Bruno recherche sans cesse les voyageurs capables de s’adapter aux conditions climatiques de plus en plus incertaines. Comme « Adrien », une introduction d’origine Jos Martens (PB), fils du premier international Marseille issu d’une ligné capable d’affronter et de se classer par temps pluvieux et venteux. « J’ai également trouvé un pigeon qui me plaisait, il s’est classé plusieurs fois en tête lors de concours organisé par le one loft race Victoria Falls (Zimbabwe, Afrique) » ce sont là des pigeons qui supporte des conditions dantesques avec de fortes amplitudes thermiques et des records de chaleur pendant les épreuves !

Nous vous recommandons aussi