Didier Merlant, une première année dans les “inter”

Didier Merlant nous accueille chez lui à Guînes où il pratique la colombophilie au sein de la société l’Hirondelle. Didier revient pour nous sur sa victoire sur Argenton en vieux le 23 mai dernier.

Didier Merlant, colombophile guinois

 

Les pigeons, Didier Merlant dit « être né dedans. Mon père, mes oncles et mes cousins étaient colombophiles. Il n’y a plus que moi qui joue ». A la tête d’une colonie de 150 pigeons, Didier s’est lancé cette année dans les inters. « Il faut commencer par les concours de vitesse, puis demi-fond puis fédéraux et là ce sont les inters. J’amène mes pigeons à ces distances longues ». Mais pas tous les pigeons.

Sur ces 150 sportifs, Didier a 70 jeunes. « Je ne les joue pas, car ce sont encore des enfants. Je les préserve et je les joue en 1 an ou en vieux. On me dit que c’est un tord car c’est plus dur ensuite à lancer mais je fais comme ça ».

Sur Argenton, le 217344/18 arrive premier sur 879 vieux pigeons au groupement de Calais. Il a volé à une vitesse moyenne de 1594m/min.

Le 217344 vainqueur sur Argenton

Il s’envolera pour Narbonne le week-end prochain. « Il faut les laisser au repos au moins trois semaines pour qu’ils récupèrent. Je ne joue pas le classement. Ces pigeons ont tous des origines locales. « Les pigeons hollandais réputés pour être excellents coutent cher. Je reste dans le local et ça marche. Mon meilleur pigeon vient de chez Bruno Loyer qui parfois me conseille.

Le 309570, écaillé, crack de la colonie, d’origine Loyer surnommé France

Je l’ai gagné car on avait fait un pari sur un match de foot France/Allemagne et j’ai gagné la France a gagné ce jour-là. D’ailleurs mon pigeon le 309570/17, un écaillé s’appelle France. Il a fait cinquantième international sur Saint-Vincent et un prix sur Pau. Il a fini sa saison, repos jusqu’à la saison prochaine ». Ce préretraité, consacre ses matinées à ces pigeons et prépare autant les mâles que les femelles. « je joue aussi les femelles car si le temps est mauvais la femelle est plus volontaire. Pour rejoindre son nid elle passera dans le brouillard et le temps mauvais. J’en ai une qui fonctionne bien elle partira avec d’autres à Narbonne aussi » conclut Didier.

Cette femelle est prometteuse et partira pour Narbonne

(NDLR, Didier d’après les annonces devraient classer 4 pigeons au national Narbonne)

SD (clp)

Nous vous recommandons aussi